Voici deux massifs de notre jardin. Le premier est le plus récent, et n'était pas prévu au départ....

P1100127

Le fond du jardin se forme peu à peu... Le cytisse (fleurs jaune) a bien fleuri cette année, les cornouillers (au fond à droite) se developpent assez bien. Spirées, heuchères, lilas, gypsophile, armérie maritime, hibiscus..... Je ne veux pas de haie fermée, mais des mises en scène à créer avec des accessoires déco, des arbustes taillés, des teintes variées. Les glaieuls et lys ne sont pas encore en fleurs, peut-être plantés trop tard, mais ce ne sera que partie remise.

Cette partie du jardin s'est faite naturellement.. en quelque sorte! Le rosier liane était là à l'achat de la maison, et a été le point de départ. Les pierres, grès des vosges, étaient dissimulées un peu partout sur le terrain. Elles servent de rempart à la plupart des plates-bandes réalisées. Je n'ai pas voulue de bordure droite, j'aime cet effet "naturel".

P1100131

Le rosier se développe très rapidement. Je vais devoir chercher une arche pour le palisser. Au départ, je souhaitais le faire suivre un paravent en métal, pour habiller le fond. Mais je ne suis pas certaine qu'il appréciera... de plus il sera bien plus en valeur en l'arrondissant. Ce qui permettra aussi au "physiocarpus diabolo" de se remettre en scène.

Au sol, diverses espèces de vivaces: primevères, hellebores, carex, sedum, heucheres, fougère, houttynia, hostas, et mon hortensia en voie de guérison (entre le compost et le physiocarpus). Plus en hauteur, le lierre suit le mur, hibiscus et autres arbustes à tailler, récupérés dans la famille (je récupère toutes sortes de repousses que je replante!! Ce qui a donné naissance, entre autre, au massif du haut!)